Home » cinq centrales nucléaires, dont la centrale nucléaire du Blayais, peuvent rejeter de l’eau plus chaude
France

cinq centrales nucléaires, dont la centrale nucléaire du Blayais, peuvent rejeter de l’eau plus chaude

Le décret, publié ce samedi au Journal officiel de l’Union européenne, établit de nouvelles limites de dégagement de chaleur applicables aux réacteurs de ces centrales.

Chaque usine a ses propres limites de température de sortie d’eau réglables, à ne pas dépasser pour ne pas réchauffer les cours d’eau environnants et protéger la faune et la flore. Les centrales pompent en effet de l’eau pour refroidir les réacteurs avant de la rejeter.

“Surveillance environnementale avancée”

Ces dérogations sont justifiées par le fait qu’« en l’absence de modification temporaire des limites de rejets thermiques actuelles, l’exploitant devrait suspendre l’exploitation de ces centrales nucléaires ou réduire leur production afin de limiter l’échauffement de l’estuaire de la Gironde ». centrale du Blayais, Saint-Alban-Saint-Maurice dans le Rhône et pour les centrales du Bugey, la Garonne pour la centrale de Golfech et le canal Donzère-Mondragon pour la centrale nucléaire du Tricastin », même que « le seul niveau minimum de la production d’électricité des réacteurs des centrales nucléaires […] représente un besoin public du point de vue de la sécurité du réseau électrique ».

Il est précisé que la mise en œuvre de ces mesures est “liée à un programme renforcé de surveillance environnementale”.